6 trucs pour une transition vers le végétarisme réussie


Parce que je me fais souvent demander comment j'ai fait ma propre transition, et parce que je pense que cela pourrait aider plusieurs personnes, voici mes 6 trucs pour réussir sa transition vers le végétarisme :

1. Ne pas se mettre de pression

Comme Rome ne s'est pas construite en un jour, il y a peu de chances que vous deveniez végétarien du jour au lendemain ... Les plus déterminés réussissent, mais l'important c'est de se laisser du temps et de ne pas se mettre de pression. Vous allez peut-être céder pour un petit bout de bacon ... mais dites-vous que ça arrive à tout le monde au début ! Ne vous culpabilisez pas. Vous verrez moins on mange de viande, moins on a envie d'en manger: c'est un long processus ! Et si jamais on a une envie irrésistible ... on peut toujours se tourner vers les fausses viandes qui sont parfois à s'y méprendre !

2. Apprendre à connaître son assiette

En faisant le choix de devenir végétarien, on fait aussi le choix de commencer à lire les étiquettes à l'épicerie ... Pas le choix, il faut vérifier que le produit ne contienne pas de produits animaux. Ne soyez pas inquiets, vous allez rapidement faire le tri et trouver vos produits chouchous ! Dans le même ordre d'idées, je vous conseille au début de consulter un site comme caloriecount.com ou myfitnesspal.com afin de calculer les nutriments que vous avalez dans une journée. Dans un premier temps, cela vous permettra de vous rassurer vous-même quant à la peur de manquer de nutriments - de protéines entre autres ... Cela vous permettra aussi de rassurer vos proches qui auront tous peurs que vous soyez carencé en devenant végétarien. Vous pourrez leur dire que tous vos nutriments sont comptés, qu'ils n'ont pas à s'inquiéter pour votre santé et que NON, VOUS NE MANQUEZ PAS DE PROTÉINES ! Le plus important, c'est que l'utilisation d'un outil pour compter vos nutriments vous permettra surtout de prendre conscience de la valeur nutritive de chaque aliment et, ultimement, d'améliorer votre alimentation en général. Attention de ne pas virer fou avec ça non plus, ce n'est pas parce qu'un jour vous avez manqué de potassium ou de protéines que vous allez tomber malade... Le secret est dans l’équilibre et dans la connaissance de son assiette !

3. Apprendre à végétaliser ses recettes favorites

Devenir végétarien ne veut pas dire sacrifier tous ses plats favoris ! Je vous rassure, 99% des recettes omivores sont végétalisables ! Faites un petit tour sur google en tapant par exemple : "vegetarian/vegan buffalo wings", et vous serez surpris du nombre de recettes disponibles - oui, il y a beaucoup plus de recettes végés en anglais sur le web... Apprenez aussi à modifier vos propres recettes préférées en substituant les aliments non-végés, comme en utilisant des lentilles plutôt que de la viande hachée, des cubes de tofu plutôt que des cubes de poulet, etc. Vous conserverez ainsi vos mêmes petits plaisirs gourmands et la transition se fera comme un charme !

4. Se créer une banque de recettes à essayer

Je vous présente votre nouveau meilleur ami : Pinterest. Si vous n'êtes pas déjà sur ce réseau social, allez-y, vous allez capoter ! On y retrouve tellement de recettes végés appétissantes, c'est fou ! Je vous invite donc à vous y créer un tableau où vous pourrez conserver toutes les recettes que vous avez envie d'essayer. Vous vous rendrez compte que la cuisine végé n’est pas aussi plate que certains le croient et vous aurez assurément toujours envie d'essayer de nouvelles recettes.

5. Faire un "planning" de ses repas de la semaine

Si vous planifiez ce que vous allez manger pour chaque repas dans la semaine, il y a beaucoup moins de chances que vous vous retrouviez au dépourvu, avec la seule idée en tête de déroger de votre nouveau mode de vie car vous n'avez pas d'idées quoi manger (dans ce cas, retour au point #4). Beaucoup moins de chances aussi que vous vous retrouviez à devoir manger du resto: lieu de tentations et de choix parfois regrettables ... Si ce n'est pas déjà le cas, commencez aussi à amener vos lunchs à l'école ou au travail. Comme ça vous saurez que vous aurez toujours quelque chose de végé à vous mettre sous la dent et vous donnerez envie à vos collègues avec vos plats appétissants!

6. Se renseigner sur le sujet

Lisez sur le sujet, regardez des documentaires : vous allez apprendre un tas de choses ! Cela vous aidera à vous conforter, à confirmer et à renforcer les raisons pour lesquelles vous avez choisi de passer au mode de vie végé. Vous apprendrez aussi sans doute d'autres arguments en faveur du végétarisme et aurez des témoignages de gens qui ont vécu ou qui vivent la même chose que vous en ce moment. Ultimement, ces arguments vous seront aussi utiles lorsque vous serez confronté à des gens qui seront contre ou qui ne comprendront pas le végétarisme.

Devenir végétarien n'est pas difficile, le plus dur peut être de le vivre socialement. Mais ne vous coupez pas du monde pour autant ! Continuez d'aller au restaurant et accepter les invitations à souper. Parlez à votre famille et vos amis, expliquez leur votre choix. Ils vous aiment et comprendront. C'est à présent votre devoir de leur faire découvrir les joies du végétarisme et de leur expliquer toutes les belles raisons de faire la transition vers ce mode de vie !

** Psst ! Les mêmes conseils s’appliquent pour faire la transition vers le végétalisme ! Ce n'est qu'une suite logique des choses ...

#articles