Un changement pour l’amour des animaux, de la planète et de soi

Chaque personne qui décide de diminuer ou d’arrêter complètement sa consommation de viande le fait pour une ou des raisons différentes. Moi, je l’ai d’abord fait par dégout de la viande et par amour pour les animaux … puis en m’informant et en lisant sur le sujet, j’ai découvert plein d’autres belles raisons qui ont confirmé mon choix de devenir végétarienne. En cette "journée sans viande", c'est avec plaisir que je vous les partage, en espérant ainsi en convaincre quelques uns, d’au moins diminuer leur consommation de viande et de produits d’origine animale.

Première raison : Le dégout de la viande et assumer la mort de l’animal

Comme je l’ai dit plus tôt, c’est cette raison qui m’a d’abord poussée à arrêter la viande : dans mon assiette de côtelettes de porc, je voyais un joli petit cochonnet et dans ma lasagne au veau, un petit bébé qui n’avait pas vécu assez longtemps. Je n’assumais pas la mort de l’animal et le fait qu’un être vivant avait dû être tué pour mon simple plaisir gustatif. Pour moi, cette répugnance envers le cadavre qui se trouvait dans mon assiette m’a suffit à changer mes habitudes alimentaires. La plupart des mangeurs de viande sont, selon moi, dans un profond déni quant au « meurtre à distance » qu’ils commettent, aux conditions d’élevage des animaux et à la façon dont les animaux sont tués, souvent trop tôt. Sur une note plus humoristique, voici le lien vers un vidéo, que mon amie Hélène, végétarienne, ma envoyée et qui démontre exactement ce que je viens d’exposer …

https://www.facebook.com/video.php?v=10153110328264757&set=vb.350866824756&type=2&theater

Deuxième raison : Pourquoi la veau, mais pas le chiot ?

Vous êtes vous déjà posé la question ? Pourquoi on mange des bébé vaches, mais pas des bébé chiens ? D'abord par culture, puis aussi pas spécisme. Notre culture est incohérente avec les animaux : on aime notre chien comme si c'était un membre de la famille, jamais il ne nous traverserait l'esprit de le manger ! Et les lapins et les cochons ? Certains en ont comme animaux domestiques, , certains en tuent pour les manger, certains font les deux ... Où est la logique ? Notre société est pour la plupart spéciste, c'est-à-dire qu'on accorde plus d'importance à certaines espèces d'animaux, dont les humains, qu'à d'autres ... Je vous invite à réfléchir sur les critères qui déterminent quels animaux vous mangez sans remords et lesquels il vous serait impossible de consommer ... Maintenant essayez d'y trouver une logique et une cohérence ... Voilà, mon point est fait.

Troisième raison : Pour la planète, l’opinion de l’ONU

Ce n’est pas un mythe, l’élevage bovin génère plus de gaz à effet de serre que les véhicules automobile. On parle ici de 65% des émissions d’hémioxyde d’azote (provenant du fumier) qui contribue au réchauffement global de la terre. La production bovine est aussi en partie responsable des pluies acides avec 37% de la production de méthane (provenant de leur système digestif) et 64% de la production d’ammoniac. De plus, pour élever ces bovins, on doit défricher de plus en plus les forêts afin de créer des pâturages. Par exemple, en Amérique latine, on parle de 70% de la forêt amazonienne qui a été détruite à cette fin. Mais ce n’est pas tout … Pour produire 1 kg de viande, 15 000 litres d’eau sont nécessaires. Pour produire 1 kg de végétaux : 1000 litre. Et en plus de gaspiller toute cette eau, une grande partie de la production de protéines végétales est consommé par : LES BOVINS, en tout15 kilos pour produire seulement 1 kilo de viande … L’ONU est clair sur le sujet “Les coûts environnementaux par unité de production animale doivent être réduits de moitié, ne serait-ce que pour éviter d’aggraver le niveau des dégâts”. Si vous êtes sceptiques, voici les rapport de l’ONU pour l’Agriculture et l’Alimentation où j’ai été chercher les données présentées (FAO) : http://www.fao.org/newsroom/fr/news/2006/1000448/index.html

http://www.fao.org/docrep/007/y4683f/y4683f07.htm

Quatrième raison : Pour vaincre la faim dans le monde …

Chaque année, 60 millions de gens meurent à cause de la famine dans le monde, dont un enfant à toutes les 2 secondes. Et bien figurez vous que si on prenait tout le grain que l’on donne aux animaux d’élevage américains, on pourrait nourrir 1,3 millions de personnes qui meurent de faim ! Plus de végétariens dans le monde veut dire plus de grains pour nourrir ceux qui crèvent de faim. Concrètement, l’espace de pâturage nécessaire pour nourrir un mangeur de viande peut nourrir 20 végétariens, si cet espace est dédié à faire pousser des grains et végétaux, plutôt que d'y faire l'élevage bovin. Une seule personne qui décide de devenir végétarienne permettrait donc de nourrir 19 autres personnes qui normalement seraient morts de faim …

Cinquième raison : Pour moi, ma santé à court et long terme

Le premier effet que j’ai ressenti en arrêtant de consommer de la viande, c’est sur ma santé. J’étais TOUJOURS malade : un petit rhume par ci, une grippe par là, je commençais à aller mieux, j’avais déjà le nez qui recommençait à couler … Maintenant, plus JAMAIS ! Je n’ai pas eu un rhume de l’hiver et je n’ai jamais été aussi en forme ! Mais ça, ce ne sont que les effets que j’ai pu observer à court terme. Je vous suggère la lecture du Rapport Campbell ou, si vous êtes davantage cinéphile que lecteur, le visionnement du documentaire Forks over Knives. En résumé, on y explique comment un régime végétarien prévient, traite et même guérit les maladies cardiovasculaires, ainsi que le cancer. Surtout parce que les végétariens ne consomment que très peu voir aucun cholestérol et gras animal, en plus de consommer davantage de fibres et d’antioxydants. Le végétarisme aide aussi à avoir un poids santé et contribue à allonger l’espérance de vie : on parle de 13 années de vie en santé ajoutées, selon le Dr. Roizen, auteur du livre The Real Age Diet.

La famille du côté de ma mère ayant eu plusieurs cas de cancers du sein, je dois dire que ce dernier argument m'a vraiment conforté dans mon mode de vie sans viande, bien que la cause animale me tienne toujours extrêmement à cœur. Maintenant, quelle sera votre raison pour prendre LA décision qui changera votre vie, celle de milliers d’animaux et de millions de personnes ? Pour terminer, si je vous ai fait réfléchir et que vous pensez arrêter votre consommation de viande (et que vous avez une petite heure et demie aujourd'hui) je vous conseille ce vidéo ...

Autres sources utilisées:

No Steak de Aymeric Caron

Le rapport Campbell de Colin Campbell et Thomas Campbell

The Real Age Diet de Michael Roizen

www.downtoearth.org/articles/2009-03/29/steps-to-end-world-hunger

www.vegansidekick.com

#articles

© 2016 Dodo la grano 

Une réalisation La banane rose